Articles

“Qu’une parenthèse” de Gaëlle Ausserré

Avis lecture – « Qu’une parenthèse » de Gaëlle Ausserré

Parution 2019 en auto édition

Résumé : « Paris, printemps 1960. Hélène, quinze ans, découvre des lettres adressées à sa mère, Solange, pendant la guerre. Toutes les certitudes qu’elle a sur sa famille sont remises en question. Solange fait alors à sa fille le récit émouvant d’un épisode de sa vie qu’elle souhaitait oublier. En 1938, Solange est une jeune étudiante en médecine indépendante et solitaire lorsqu’elle fait la connaissance d’une famille qui va transformer son existence. Quand la guerre éclate, elle découvre l’Occupation, la peur, les arrestations, et, malgré tout, des amitiés inattendues. Au cœur de cette période troublée, elle est également contrainte de faire la paix avec son passé. Au travers des yeux de Solange, les secrets entourant sa vie se dévoilent peu à peu.Ce roman retrace l’histoire bouleversante d’une jeune femme poussée par la guerre dans ses retranchements, amenée à faire des choses dont elle se pensait incapable afin de protéger ceux qu’elle aime. »

Avis : C’était une très belle histoire qui reflète, selon moi, parfaitement ce que de nombreuses personnes ont vécues durant la seconde guerre mondiale. Les descriptions sont si justes que j’en ai eu le ventre noué. J’avais l’impression de vivre les évènements en même temps que le personnage principal. C’est un livre plutôt court et moi c’est ce que j’aime, pas de longueurs, pas de fioritures. La plume de l’Auteure est efficace, j’aime beaucoup.

Je n’avais jamais lu de roman parlant de la seconde guerre mondiale d’un point de vue extérieur au camp, dans mes lectures habituelles sur la 2nd GM le personnage principal est en général un prisonnier (je pense notamment au roman « Le tatoueur d’Auschwitz » que j’avais lu et beaucoup aimée). Donc c’était vraiment très intéressant pour moi, découvrir la montée en puissance de l’Allemagne, la population naïve du début… je suis fascinée depuis toujours par cette période de l’histoire.

En résumé, je vous conseille cette lecture ! L’auto édition regorge de pépites, en voilà une de plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.